Gabon
Aire de répartition de Plataplochilus mimus
Mâle
Femelle
Mâle
Plataplochilus mimus
Plataplochilus mimus
Plataplochilus mimus
Plataplochilus mimus
Mâles
Couple

Autres killies

 

Accueil

Liste maintenance

 

Fiche suivante

Plataplochilus mimus
No  Ayong  GLC 13
Plataplochilus mimus
No  Ayong  GLC 13

On trouve très peu de renseignements sur la maintenance , la reproduction et l’ élevage de ce poisson.

Tout ce qui suis résulte donc uniquement de mon expérience personnelle.

 

- Non annuel

- Taille: 4 cm

- Difficulté: **

- Eau Je maintiens mon couple dans une eau assez douce au pH légèrement acide. Conductivité: 200 μS.

- Température: 22°C

- Reproduction: Le couple est placé dans un petit bac  de 15 litres de volume net. L’ eau est maintenue limpide par un petit filtre sur perlon ,ce qui permet un léger brassage de l’ eau.

Comme décor j’ ai ajouté une petite racine de tourbière et le fond, recouvert de sable neutre, est en partie recouvert de feuilles de chêne.

Ne sachant comment Plataplochilus mimus se reproduit j’ ai copié sur son cousin Plataplochilus ngaensis  en introduisant plusieurs sortes de mops: mops traditionnels flottants, mops traditionnels de fond et surtout les modèles entourés par un fin grillage ( visible sur la photo du milieu ci-dessus).

Les oeufs, légèrement ambrés, sont déposés dans la partie la plus touffue du mop de fond et principalement sur le mop grillagé, parfois même au milieu du pompon de laine, à se demander comment ils ont pu atterrir à cet endroit.

Je les récupère un à un en les plaçant dans un petit récipient contenant la même eau que le bac de ponte. Les premiers jours il est souhaitable de contrôler l’ état de ceux-ci et d’ enlever ceux qui blanchissent, ils ne sont pas fécondés et risquent de contaminer les oeufs voisins.

En fonction de la température le temps d’ incubation est d’ environ deux semaines.

Dès la naissance les jeunes ne présentent pas de difficultés particulières, je les nourris de microvers et de nauplies d’ artémias nouvellement écloses.

Pour l’ instant je n’ ai pas encore observé de jeunes en présence des adultes, mais avec les nombreuses cachettes à leur disposition  je ne désespère pas d’ en apercevoir., cachés parmi les feuilles de chêne.

- Nourritures  vivantes et congelées, les petites drosophiles semblent particulièrement appréciées. Les alevins apprécient les collemboles. Je n’ ai pas essayé les nourritures sèches.

- Remarques: Plataplochilus mimus est un agréable petit poisson, non timide , facilement observable. Vu sa petite taille il est souhaitable de le garder en bac spécifique ou en présence de petits poissons non agressifs et à la taille sensiblement identique.

Les poissons aiment se tenir dans le léger courant créé par le filtre et être maintenu en banc.