Guinée
Equatoriale
Gabon
Aire de répartition de Plataplochilus ngaensis
Femelle
Mâle
Les différents mops que j’ utilise.

Autres killies

 

Accueil

Liste maintenance

 

Fiche suivante

Couple
Plataplochilus ngaensis
Mondah GCC 13
Plataplochilus ngaensis
Mondah GCC 13

- Non annuel   

- Difficulté: **

- Taille: 4 à 5 cm ( un peu moins pour la femelle.

- Eau de douce à moyennement dure avec un pH autour de la neutralité.

- Nourritures  vivantes et congelées. Après adaptation les nourritures sèches sont acceptées. Le nourrissage me pose un problème. En effet je les vois rarement avaler ce que je leur propose. Ils prennent en bouche puis recrachent. Je pense que la plus grosse partie de la nourriture est prise au sol. Les asticots de drosophiles semblent être particulièrement appréciés.

- Reproduction: Je maintiens 2 trios adultes dans un bac d’ un volume net d’ environ 100 litres mesurant 1 mètre de façade.( Un couple peut être facilement élevé dans un volume plus petit.) Plataplochilus ngaensis déposant ses oeufs dans des anfractuosités  j’ ai mis à la disposition des poissons plusieurs mops afin de leur proposer un milieu favorable.

Les photos si-dessus représentent les 3 sortes de mops que j’ utilise.

                                                       - Un mop de fond enveloppé d’ un grillage à mailles larges.

                                                      - Un mop flottant classique avec plusieurs étranglements .

                                               - Un mop flottant  enveloppé d’ un grillage à mailles fines. C’ est dans celui-ci que je trouve le plus d’ oeufs. A ce demander comment la femelle peut les déposer  alors que les oeufs semblent d’ un diamètre supérieur aux dimensions des mailles. Les oeufs y sont à l’ abri des adultes.

Les parents ne touchant pas aux alevins je favorise la reproduction naturelle qui me donne d’ excellents résultats ( Dans la deuxième partie de la petite vidéo vous pouvez constater ce résultat.)

Les parents ne touchant pas aux alevins je favorise la reproduction naturelle qui me donne de bons résultats ( Dans la deuxième partie de la petite vidéo vous pouvez constater ce résultat.)

A la naissance les jeunes trouvent ainsi naturellement la première nourriture dans le bac. Par la suite je fournis des nauplies d’ artémias  ce qui profite également aux adultes.

Je garde mes poissons à une température constante de 22°C. Dans ces conditions de maintien le temps d’ incubation est d’ environ 2 semaines.

J’ ai gardé des oeufs jusqu’ à 5 semaines sur tourbe humide et obtenu et bon résultat.

- Remarques: Plataplochilus ngaensis est un petit poisson très agréable à observer. Il est toujours en mouvement ( très difficile à photographier ) et les reflets bleus des mâles sont du meilleur effet. Ils apprécient un courant assez vif et vous verrez souvent , principalement les jeunes ,dans la partie la plus brassée. Le bac doit être suffisamment spacieux et comporter un espace dégagé permettant la nage ( Mon bac a une moitié entièrement dégagée et l’ autre moitié avec des fougères ainsi que de la mousse de java) . Les adultes occupent principalement la partie basse alors que les jeunes occupent plutôt la surface.

Plataplochilus ngaensis peut être un excellent pensionnaire dans un bac communautaire en compagnie de petits poissons qui demandent les mêmes soins ainsi que la même qualité d’ eau.

Je conseille ce joli petit poisson à tous les aquariophiles ,qu’ ils soient killiphiles ou non.