Nauplies d' artemias

2  bocaux  pour les paramécies

Les paramécies sont utilisées pour les alevins qui sont trop petits pour accepter dès la naissance les nauplies d’ artémias.

Pour en faire l’ élevage, j’ utilise un flacon de café soluble à large ouverture que je remplis d’ eau d’ aquarium.

Une fois le milieu ensemencé je nourris les paramécies avec quelques gouttes de lait. Au bout de 2 à 3 jours l’ eau devient claire, il faut alors remettre du lait.

La  présence de nombreux  alevins  peut  entraîner l’ utilisation d’ un goutte à goutte.

Au bout d’ un certain temps il se forme un dépôt au fond du  bocal. Il suffit alors de tamiser l’ ensemble à l’ aide du tamis à artémias pour retrouver  une eau propre.

                   Eau


                Perlon


Milieu de culture
Flacon de culture
Flacon de culture
Collemboles

Paramécies

Anguillules du vinaigre

Les collemboles

Haut de page
2 éprouvettes
2 éprouvettes

Ingrédients

- Flocons d’ avoine.......................4  parts  - Lait en poudre écrémé................2 parts

- Levure de bière en paillettes .......1 part

- Eau

 

Mélanger afin d’ obtenir  une pâte fluide et ajouter la souche.

Faire plusieurs élevages en parallèle.

Après quelques jours, les vers rampent le long des parois et il est alors facile de les récupérer  à l’ aide d’ un pinceau.

( une culture peut être rentable jusqu’ à 2 mois puis il faut la renouveler.)

Micro-vers

Les alevins sont nourris 2  à 3 fois par jour. Beaucoup de killies acceptent dès la naissance les nauplies d’ artémias. Sinon les paramécies suivies des anguillules du vinaigre conviennent parfaitement. Les micro-vers et les nauplies prennent le relais.

2 bouteilles pour les nauplies d’ artémias

Nourritures pour les alevins

Microvers

Nauplies d’ artémias

Les bouteilles utilisées sont des bouteilles de soda retournées auxquelles le fond a été découpé.
Je les remplis d’ un litre d’eau salée  (30 g de sel de Guérande ).
Puis j’ ajoute une petite cuillerée d’ oeufs d’ artémias.
Une bouteille me fournit 3 prélèvements. Il est donc important d’ avoir 2 bouteilles ensemencées à 2 jours d’ intervalle.

Accueil

Local principal

Local 2

Reproduction

Nourritures

Divers

Généralités sur les killies

Fiches killies

 

 

 

 

Pour  adultes

 

 

 

Pour éviter que les coquilles vides n’ envahissent  nos bacs il est possible de leur faire subir un petit traitement:

- Faire tremper les oeufs dans ½  litre d ’ eau douce et aérer fortement pendant environ 45 mn.

- Ajouter ¼ de litre d’ eau de javel et aérer encore pendant un maximum de 27 mn. Les coquilles seront dissoutes.

- Les oeufs décortiqués sont rincés sous l’ eau courante afin d’ enlever toute trace d’ eau de javel.

- Ensuite pour les éclosions  on utilise la méthode classique.

Avantages: plus de coquilles dans les bacs et éclosion au bout de 14 à 16 heures à la température de 24/25°C

Milieu de culture:

En parts égales: - vinaigre de cidre non pasteurisé ( de préférence de couleur claire pour mieux  voir les anguillules ) - de l’ eau

Ajouter quelques quartiers de pomme pelée ou non et  un peu de sucre en poudre.

Attendre une journée avant d’ introduire la souche.

Prélèvement

Parmi les différentes solutions de prélèvement ma  préférence va dans l’ utilisation du tube à essai..

Prélever dans le milieu de culture une quantité suffisante pour remplir le tube à essai aux 2/3. Placer au dessus un petit bouchon de perlon et finir de remplir avec de l’ eau.

Lentement ( plusieurs heures ) les anguillules vont traverser le perlon et se retrouver dans l’ eau pure d’ où l’ on peut les prélever à l’ aide d’ une pipette ou d’ une seringue.

Inconvénient de cette méthode: Il faut prévoir suffisamment à l’ avance le moment de la récolte.

Remarques:

- Les anguillules ont l’ avantage de rester  vivantes dans l’ aquarium  et d’ y rester en suspension.

- Le tube en pyrex  d’ une résistance hors d’ usage fait très bien l’ affaire comme tube à essai..

- Attention: ne pas avaler, l’ anguillule peut provoquer l’ anguillulose.

Par sa petite taille ( de 1 à 5 mm suivant l’ espèce ) le collembole est bien adapté aux  jeunes poissons.

Substrat

quelques centimètres d’ argile expansé ou plaques de tourbe baignant  largement dans  l’ eau .

Il est très important que le milieu soit très humide.

L’ ensemble est placé à l’ obscurité dans une boîte totalement hermétique ( ou avec de minuscules trous pour une aération ) afin d’ éviter l’ évasion des collemboles ou l’ invasion des acariens .

Nourritures

                    -Paillettes végétales pour poissons d’ aquarium.

                    - Levure en pailles.

                    - Flocons d’ avoine.

                    - Des rondelles de légumes.

                    - Du yaourt .

                    - des débris végétaux, des moisissures...

Il faut donner régulièrement des petites quantités de nourritures .

La récolte

Sur le milieu de culture je place une plaque de verre qu’ il suffit de tapoter au-dessus de l’ aquarium pour  faire tomber les collemboles à la surface de l’ eau.        

Remarques:

                    - Comme le collembole surnage à la surface de l’ eau il peut survivre plusieurs jours, surtout si la surface porte quelques lentilles qui servent de " perchoir " .

                    - Chez moi, les collemboles sont particulièrement appréciés des annulatus et des alevins d’ Aphyosemion et de Rivulus de 1 cm

                    - Ne pas confondre les collemboles avec les acariens .Les collemboles font de petits bonds lorsqu’ on les dérange et pas les acariens.

                     - Personnellement les collemboles ont envahi  mon élevage d’ enchytrées et se nourrissent comme ceux-ci.