Mâle
Mâle
Mâle
Mâle
Somalie
Somalie
Kenya
Kenya
Aire de répartition de Nothobranchius jubbi
Aire de répartition de Nothobranchius jubbi
Je n’ ai pas la femelle en photo.
                  <<<<>>>>
Comme toutes les femelles Nothobranchius celle-ci est est  de couleur terne et passe inaperçue à côté  des couleurs resplendissantes du mâle
Je n’ ai pas la femelle en photo.
                 <<<<>>>>
Comme toutes les femelles Nothobranchius celle-ci est est  de couleur terne et passe inaperçue à côté  des couleurs resplendissantes du mâle
Nothobranchius  jubbi
Nothobranchius  jubbi
Nothobranchius  jubbi
Witu  KEN 10-11
Nothobranchius  jubbi
Witu  KEN 10-11

- Annuel

- Taille: 6 cm

- Difficulté: *

- Température: 24  /  27 °C

- Eau douce à mi-dure avec un pH tournant autour de la neutralité.

Dans la nature l’ eau subit de grandes variations dans ses caractéristiques.

- Reproduction: Pondeur de fond. Le substrat doit donc être mou , de préférence de couleur sombre.

Pour cela on utilise de la tourbe pulpeuse , ou de la fibre de coco. Pour éviter d’ avoir un bac envahi par un nuage de tourbe, ce  qui cacherait les poissons aux  yeux du killiphile,  il est judicieux d’ utiliser les petites boîtes décrites dans la page " Reproduction des killies annuels  ".

De préférence mettre en présence un mâle avec deux  femelles. Le couple prendra rapidement possession du milieu de ponte mis à sa disposition et s’ y enfouira allègrement pour  y déposer leurs oeufs.

- Deux solutions:

-(1) Le couple est d’ abord isolé séparément et nourri copieusement avant d’ être réuni. Dans ce cas  la femelle déposera rapidement ses oeufs.

-(2) Le couple est laissé en permanence ensemble. Dans ce cas quelques oeufs seront déposés chaque jour  et la tourbe sera récupérée toutes les deux semaines.

Cette tourbe sera bien essorée pour une mise en incubation pendant une période de 5 mois , parfois bien davantage en fonction de la température. Il est cependant conseillé de vérifier régulièrement l’ état d’ avancement de l’ embryon  afin de choisir le moment propice à la mise en eau ( Lorsque l’ oeil de l’ alevin est nettement visible à travers la membrane de l’ oeuf ).

 Après une première mise en eau il faudra remettre la tourbe au sec car il reste probablement des oeufs pour une seconde mise en eau un mois plus tard. Il est même possible d’ effectuer une troisième mise au sec.

 Au  départ  les alevins   seront nourris  copieusement , en évitant  toute pollution, à l’ aide de microvers et de  nauplies d’ artémias. Comme tous les poissons annuels la croissance des jeunes est rapide.

- Nourritures vivantes et congelées.

- Remarques:  Pour  éviter  l’ oödinum  il est   préconisé   d’ ajouter une cuillère à café de sel pour 5 litres d’ eau.

Poisson non recommandé pour un bac communautaire mais que l’ on peut conseiller  au killiphile  qui désire débuter dans le monde des  killies annuels.