Melanorivulus zygonectes
Melanorivulus zygonectes
Melanorivulus zygonectes
Melanorivulus zygonectes
Melanorivulus zygonectes
Mâle
Mâle
Femelle
Brésil
Aire de répartition de Melanorivulus zygonectes

Les Rivulus

 

Accueil

Liste maintenance

 

Fiche suivante

- Non annuel

- Taille: 4 cm

- Difficulté: **

- Température: 22 / 28°C

- Eau douce à moyennement douce

- Reproduction: un petit bac d’ une douzaine de litres de volume net suffit pour maintenir et espérer pouvoir reproduire ce petit killi.

Ce bac peut être agencé de la façon suivante:

- Fond nu ou légère couche de sable neutre recouvert en partie de feuilles de chêne préalablement désinfectées.- Plusieurs mops(  de fond et flottants ) - Légère filtration sur perlon.

Les mops servent de refuges à la femelle pour se soustraire aux poursuites du mâle, ils servent également comme support de ponte.

Les oeufs ,assez gros ,sont  principalement déposés sur le mop flottant. On peut les récupérer pour une incubation séparée des parents en les plaçant dans un petit récipient contenant la même eau que le bac de ponte. Les premiers jours il est bon de contrôler l’ état de ceux -ci et d’ enlever ceux qui moisissent, ils ne sont pas fécondés et risquent de contaminer les oeufs voisins. Il est possible d’ ajouter à l’ eau un antifongique. Personnellement j’ utilise du thé de tourbe.

Suivant la température de temps d’ incubation varie de 2 à plus de 3 semaines.

Dès la naissance les jeunes sont aptes à accepter les nauplies d’ artémias fraîchement écloses..

Malheureusement le sexe-ratio n’ est pas toujours bien équilibré.

- Nourritures vivantes et congelées sans oublier les drosophiles.

- Remarques: Dans son milieu naturel Melanorivulus zygonectes  a une aire de répartition assez vaste.

L’ ocelle au départ de la nageoire caudale , caractéristique à beaucoup de femelles Rivulus  , n’ est pas toujours bien visible chez celle-ci.

Il est préférable de garder ce petit killi en bac spécifique. Dans un bac suffisamment spacieux il est possible de garder plusieurs couples avec, si possible, un nombre supérieur de femelles.

Attention, c’ est un excellent sauteur, le bac doit donc impérativement être très bien couvert.