Aire de répartition de Epiplatys togolensis
Aire de répartition de Epiplatys togolensis
Togo
Togo
 mâle
mâle
Femelle
Femelle
Ghana
Ghana
Bénin
Bénin
Nigeria
Nigeria
Pour de plus amples renseignements sur les killies du groupe sexfasciatus vous pouvez consulter l’ article paru dans le " KILLI " REVUE de septembre / Octobre 2009
Pour de plus amples renseignements sur les killies du groupe sexfasciatus vous pouvez consulter l’ article paru dans le " KILLI " REVUE de septembre / Octobre 2009
Epiplatys togolensis
Epiplatys togolensis
Epiplatys   togolensis  
 Bois   Sacre  Pobe  BPR  1975
Epiplatys togolensis
Igboassan  BCP 18-12
Epiplatys togolensis

- Non annuel

- Taille: 6 à 10 cm

- Difficulté: **

- Eau moyennement douce et légèrement acide ( pH 6 à 7 )

- Température: de 20 à 26 °C. Des températures supérieures peuvent être supportées.

- Reproduction: Un petit bac de 15 à 20 litres suffit pour 1 couple. Ce bac sera aménagé de façon à ce que le poisson dominé puisse se dissimuler. On y placera une petite racine de tourbière, quelques plantes et plusieurs mops ( de fond et de surface )où la femelle déposera ses oeufs. La majorité de ceux-ci est déposée dans la partie supérieure du mop flottant.Un petit filtre d’ angle complétera l’ installation.

Pour l’ incubation il est possible de conserver les oeufs sur de la tourbe humide pendant environ 2 semaines avant la mise en eau. Dans ce cas nous aurons des naissances simultanèes.

Il est également possible de conserver les oeufs en permanence en eau pendant une période d’ environ 10 jours, parfois bien davantage.

Dès la naissance les alevins sont capables d’ absorber les nauplies d’ artémias et la croissance, assez rapide, ne présente pas de difficultés particulières.

La reproduction naturelle est aléatoire et avec certains couples peut donner satisfaction.

- Nourritures vivantes et congelées variées. Epiplatys togolensis étant un poisson de surface les insectes sont particulièrement appréciés. Les nourritures sèches sont également acceptées.

- Remarques: Epiplatys togolensis doit son nom  au pays où il a été découvert: le Togo. Il fait partie du groupe sexfasciatus. La forme de son corps rappelle celle du brochet avec ses nageoires dorsale et anale implantées en arrière du corps.