Diapteron cyanostictum
Diapteron cyanostictum
Diapteron cyanostictum
Diaperon cyanostictum BBS 99-19
Diaperon cyanostictum BBS 99-19
Gabon
Gabon
Congo
Congo
Aire de répartition de Diapteron cyanostictum
Aire de répartition de Diapteron cyanostictum

Les Aphyosemion

 

Accueil

Liste maintenance

 

Fiche suivante

Diapteron 
cyanostictum Sam  GBN 88-29
Diapteron
cyanostictum Sam  GBN 88-29
Diaporama
Diapteron cyanostictum Sam BGN 88-29
Diapteron cyanostictum
Diapteron cyanostictum

- Non annuel

- Taille: 3 à 4 cm ( la femelle un peu plus petite ).

- Difficulté: ***

- Température: 18 / 23 °C ( Evitez les températures trop élevées ).

- Eau douce et acide. J’ utilise de l’ eau osmosée avec environ ¼ d’ eau du robinet.

- Reproduction: Je maintiens mon couple dans les mêmes conditions que diapteron georgiae . C’ est à dire dans un bac d’ un volume net de 18 litres avec fond  de sable ainsi que plusieurs mops ( de fond et de surface ) en laine synthétique , une bonne touffe de mousse de java et  une petite racine de tourbière. Le fond est partiellement recouvert de feuilles de chêne. Ce milieu présente de nombreuses cachettes , ce qui permet à la femelle de se soustraire aux poursuites du mâle bien que je ne remarque aucune agressivité de sa part. Une légère filtration sur perlon maintient une eau limpide mais ambrée à cause des feuilles de chêne.

Les petits oeufs ( mais gros en rapport de la taille des adultes ) sont déposés indifféremment sur toute les parties du mop. Comme la reproduction naturelle me donne de bons résultats j’ en déduis que la ponte peut également se dérouler dans la mousse de java puisque je ne la vérifie jamais et que j’ aperçois régulièrement des alevins.

Après une période d’ incubation d’ environ dix à douze jours à une température de 22 °C les jeunes sont d’ abord nourris de paramécies puis d’ anguillules du vinaigre avant de passer aux nauplies d’ artémias. Croissance lente.

Les alevins obtenus en reproduction naturelle ont une croissance plus rapide que leurs frères obtenus en récoltant les oeufs. Cela est probablement du au fait que sur le fond de sable ils trouvent une bonne nourriture naturelle de départ. Part la suite il faut fournir une nourriture adaptée à leur taille.

Chez moi Diapteron cyanostictum est moins prolifique que Diapteron georgiae

- Nourritures: Mon couple est principalement nourri de nauplies d’ artémias ainsi que de vers grindal. J’ essaie d’ habituer ma reproduction aux nourritures inertes ( petits vers de vase congelés ) mais ils sont difficilement acceptés, surtout lorsqu’ ils sont tombés sur le fond du bac.Je ne désespère pas d’ y  arriver.

- Remarques: Magnifique petit poisson qui demande de l’ expérience de la part du killiphile et qu’ il est grandement préférable de garder en bac spécifique.

Diapteron cyanostictum n’ est pas à conseiller aux killiphiles débutants.

Diapteron cyanostictum