Congo
Congo
RDC
RDC
Gabon
Gabon
Angola
Angola
Cabinda
Cabinda
Mâle
Aphyosemion australe dore
Aphyosemion australe dore
Aphyosemion australe spotless
Aphyosemion australe spotless
Aphyosemion australe spotless
Aphyosemion australe dore
Aphyosemion australe dore
Aphyosemion australe spotless
Aphyosemion australe dore

Les Aphyosemion

 

Accueil

Liste maintenance

 

Fiche suivante

Accouplement
Accouplement

aire de distribution de la variété

sauvage

 

Femelle
Femelle
Aphyosemion australe dore
Aphyosemion australe dore

L’ Aphyosemion australe doré est une variété d’ aquarium  obtenue par  sélection.

- Non annuel.

-Taille: 5,5 cm  ( femelle  légèrement plus petite )

-Difficulté:  *

-Température: 21 / 25 °C

- Eau douce: TH: 6 / 10 ° ( pour le maintien, peut supporter  des eaux  plus dures)

                     Ph:  6 / 6,8

- Reproduction:  pondeur sur mops

Incubation de 15  à plus de 20 jours.( A la température de 21°C les premières naissances sont apparues au bout de 40 jours.)

Par sa couleur très claire et sa petite taille, le jeune alevin est très difficile à distinguer et par son absence de sac vitellin l’ alevin doit être nourri dès sa naissance. Par contre le sexe est rapidement discernable.

Croissance plus lente que la variété sauvage.

Bien que l’ Aphyosemion australe soit  le poisson de référence auprès des amateurs ce n’ est pas celui qui me donne le plus de satisfactions pour  sa reproduction.

- Nourritures vivantes et surgelées. Après adaptation la nourriture sèche est acceptée.

- Remarques:  poisson non farouche, facilement observable.

La ponte est parfois difficile à obtenir.

Peut supporter un bac d’ ensemble si celui-ci est peuplé de petites espèces calmes.

Bonne tolérance sur la qualité de l’ eau.

L’ Aphyosemion australe spotless se distingue de  Aphyosemion autrale doré par l’ absence totale de pigmentation.

Ce n’ est cependant  pas un albinos car  ces yeux n’ ont pas l’ iris orangé.

Parmi une reproduction d’ Aphyosemion australe doré il peut y avoir  quelques A. Spotless. Ceux-ci ont le même comportement que les précédents et demandent les mêmes soins.

Vous trouverez un article sur ce poisson dans le " KILLI REVUE " de janvier / février 2014