Anablepsoides hoetmeri
Anablepsoides hoetmeri
Femelle
Mâle
Brésil
Aire de répartition de Anablepsoides hoetmeri  au Brésil

Les Rivulus

 

Accueil

Liste maintenance

 

Fiche suivante

Anablepsoides hoetmeri  
NHvdBB 2013-2
Anablepsoides hoetmeri  
NHvdBB 2013-2

- Non annuel

- Taille: 6 cm

- Difficulté: **

- Température: Je garde mon trio à une température oscillant de 22 à 24 °C.

- Eau douce avec un pH autour de la neutralité.

- Reproduction: Mon trio ( 1 mâle en compagnie de 2 femelles ) est gardé dans un bac d’ un volume net d’ environ 18 litres. Ce bac est agencé comme la plupart de mes bacs:

Fond de sable de Loire - Plusieurs mops ( de fond et flottants) - Petite racine de tourbière - Légère filtration sur perlon

Le mâle ne se montre pas agressif envers ses femelles mais les mops serviront de refuges à celles-ci tout en servant de milieu de dépose des oeufs.

Les oeufs, relativement gros , peuvent être prélevés un à un pour les placer dans un petit récipient contenant la même eau que le bac de ponte. Principalement les premiers jours il est bon de contrôler l’ état de ceux-ci et d’ enlever ceux qui blanchissent, ils ne sont pas fécondés et risquent de contaminer les oeufs voisins. J’ ajoute à l’ eau d’ incubation un peu de thé de tourbe comme antifongique.

En fonction de la température le temps d’ incubation est d’ environ 2 semaines. Malheureusement le sexe ratio n’ est pas toujours bien équilibré.

Dès la naissance les alevins sont capables d’ accepter les nauplies d’ artémias. Croissance relativement lente.

Pour l’ instant je n’ ai pas obtenu de jeunes en présence des adultes.

- Nourritures vivantes et congelées  sans oublier les drosophiles. Je n’ ai pas essayé les nourritures sèches.

- Remarques: Anablepsoides hoetmeri est un petit killi agréable à garder car non timide et au maintien à la portée du killiphile débutant. J’ ai gardé 2 couples dans mon bac de 18 litres sans aucun problème, bien qu’ une certaine hiérarchie se soit installée chez les 2 mâles. Comme chez beaucoup de  Rivulus la femelle porte au départ de sa nageoire caudale,  dans sa partie supérieure, la tache caractéristique.  Attention aux évasions car c’ est un excellent sauteur. Soyez particulièrement vigilant au moment de la distribution de nourritures où le bac risque d’ être momentanément ouvert.